Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

Mauritanie : le fiasco du concours d’entrée au collège dans le collimateur des observateurs


Les résultats du concours d’entrée au collège 2023 sont décevants. Plus de 170 écoles ont enregistré aucun admis et 9 écoles abonnées absentes. Sur plus de 105 600 candidats seulement plus de 57 600 ont réussi. Des chiffres qui confirment un système éducatif en déliquescence sur fond d’une réforme mal inspirée et qui ne fait pas l’unanimité des Mauritaniens.

Le concours d’entrée au collège 2023 est considéré par les observateurs comme un fiasco de l’éducation nationale. Un premier message à Ould Ghazouani que l’école républicaine se porte toujours mal et qu’il devra revoir la copie de la loi d’orientation de l’éducation en cours pour ouvrir d’autres chantiers de réforme avant qu’il ne soit trop tard.

Les mauvais résultats d’entrée au collège résultent d’un enseignement fondamental qui favorise les écoliers arabophones avec en toile de fond l’assimilation forcée des non-arabophones dans les prochaines années. Si le fondamental en arrive en 2023 avec zéro admis au collège dans 170 écoles et un abandon de 9 écoles c’est que la machine du système éducatif est verrouillée au point de se fissurer rapidement.

L’introduction des Langues nationales (pulaar, soninké et ouolof) dans l’enseignement est biaisée. Dès le début du cursus leur enseignement est déterminé en fonction de la situation sociodémographique de chaque zone. L’arabe étant enseigné à tous les niveaux en tant langue d’ouverture et d’enseignement. L’espoir de voir ainsi tous les enfants mauritaniens sur les mêmes bancs de l’école s’amenuise.

Les mauvais chiffres du concours d’entrée au collège comme d’ailleurs le baccalauréat en dise long du manque de volonté politique pour l’unité nationale et la cohésion sociale.

Cherif Kane


Source : Kassataya
Samedi 8 Juillet 2023 - 15:02
Samedi 8 Juillet 2023 - 15:22
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4