Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

Mauritanie : vers la fermeture définitive de l’enrôlement sur tout le territoire


L’enrôlement exceptionnelle des Mauritaniens sur tout le territoire touche à sa fin. C’est sans doute la dernière opération de ce genre. La Mauritanie ne peut pas s’éterniser dans l’enrôlement. C’est ce que laisse entendre le patron de l’Agence nationale du registre des populations et des titres sécurisés cette semaine à Nouakchott après plus de deux mois de campagne.

Seulement voilà cette exceptionnelle campagne pour l’enrôlement est censée rattraper un retard d’une décennie sous le régime de l’ex-président, initiateur du génocide biométrique en 2009 des deux composantes nationales négro-africaine et harratine faisant d’elles des apatrides et des étrangers chez eux et les quatre ans de laxisme de la gouvernance de Ould Ghazouani.

En activant le levier des oubliés de la république, l’agence nationale du registre des populations et des titres sécurisés entend se faire racheter avec des centres mobiles ouverts dans toutes les communes pendant au moins deux mois. Un travail titanesque si tous les citoyens sont touchés. Mais face à une administration divisée de milliers de Mauritaniens n’accèderont pas à l’Etat-civil malgré la sensibilisation remarquable du mouvement citoyen TPMN. Cette dernière opportunité d’acquérir des titres sécurisés ne peut pas être saisie par tous les citoyens. Et malheureusement c’est sans doute la dernière campagne de recensement biométrique.

La Mauritanie ne peut s’éterniser dans l’enrôlement. C’est ce que laisse entendre le patron de l’institution nationale pour les titres sécurisés qui apparaît satisfait du travail accompli par ses équipes sur tout le territoire.

Les observateurs s’interrogent sur les déboutés de ce système à deux vitesses leur avenir chez eux sans école pour les enfants et ne pouvant bénéficier d’aucune aide sociale de l’Etat ni voyager ou même remplir leur simple devoir de citoyen à moins d’une année de la présidentielle.


Cherif Kane

Source : Kassataya
Jeudi 17 Août 2023 - 17:47
Jeudi 17 Août 2023 - 17:59
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 7