Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Nouvelle publication : Messager de la paix dans la cité endormie Être Correspondant De nuit/CDN à Rennes

C’est le titre du livre que Boye Alassane Harouna vient de publier aux éditions l’Harmattan.


 Nouvelle publication : Messager de la paix dans la cité endormie Être Correspondant De nuit/CDN à Rennes
Le livre peut être commandé auprès de l’éditeur (Harmattan 5-7, rue de l’école polytechnique 75005 Paris. Tél : 01 40 46 79 20) ; il sera disponible, sur commande, auprès des librairies et de la FNAC dans quinze jours.

Le livre peut également être commandé à partir du site Internet : http://www.edition-harmattan.fr

(Saïdou Kane dit Moustapha Boli et Ibrahima Kassoum Bâ, qui ne sont plus parmi nous, amis et anciens compagnon de bagne de Boye Alassane Harouna dans les Forts de Oualata et d’Aïoun, sont dédicataires de cet ouvrage.)

En voici la quatrième de couverture :

"Solitude, angoisse, conflits entre voisins, relations intergénérationnelles tendues, vandalisme, nuisances de toute nature, etc. Longue liste de facteurs générant des souffrances ou aggravant celles qui existent déjà, en plus des inquiétudes liées au sentiment d’insécurité, chez nombre d’habitants des quartiers « sensibles » de nos villes.

La ville de Rennes a fait face à ces problèmes en inaugurant en 1996 le “Service Correspondants De Nuit” (CDN), une branche du pôle ‘Médiation’ de l’Association Optima (Loi 1901). La vocation du nouvel outil social ─ en l’occurrence les Correspondants De Nuit, armés de leur seule parole de réconfort ─ est d’apaiser autant que possible les souffrances individuelles nombreuses dans les immeubles collectifs et de préserver l’environnement nocturne de la cité. De fait, les CDN, en partenariat avec les municipalités, les collectivités territoriales, les bailleurs sociaux... traitent le vivre-ensemble et le lien social tant malmenés depuis des décennies.
Les CDN sont aujourd’hui implantés dans une trentaine de grandes agglomérations françaises."

BOYE Alassane Harouna est né le 21 septembre 1953 à Thienel/Boghé (Mauritanie). Militaire de formation. Installé en France en 1996, il œuvre dans le secteur social depuis 2004.

ISBN : 978 2 296 08047 8

Source: Boye Alassane Harouna
Vendredi 31 Juillet 2009 - 12:44
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Safi Ba le 31/07/2009 13:20
Même si les contextes diiffèrent, voilài un livre peut-être encore à nous retenir le souffle, comme l'auteur l'a su bien faire dans "j'étais à Oualata" ... livre qui se lit d'un trait et qu'on ne peut poser avant d'avoir lu la dernière ligne.


2.Posté par nostno le 31/07/2009 19:40
merci camarade boye pour tout, les écrits restent et les hommes s'en vont, merci

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543