Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Agression contre le Sécretaitre Général de CLTM


Agression contre le Sécretaitre Général de CLTM
Déclaration

Suite à l’agression barbare dont a été victime le Secrétaire Général de la CLTM Samory Ould Beye et amené manu militari avec d’autres syndicalistes au commissariat du 4ème arrondissement ; les autorités usurpatrices dévoilent ainsi leur mépris contre la démocratie et les institutions légales.

Le bureau exécutif de la CLTM condamne avec force et indignation cet ignoble acte perpétré par les sbires d’un pouvoir illégal aux abois contre des syndicalistes qui s’évertuaient à préparer paisiblement la tenue d’un meeting organisé par les centrales syndicales pourtant autorisé.

Face à cette situation, la CLTM dénonce avec vigueur les confiscations des libertés et réitère son attachement indéfectible à la légalité constitutionnelle seule garante de la stabilité et de la paix sociale.

Appelle les organisations syndicales internationales dont notamment le BIT CSI CSI-Afrique, le CES et les autres organisations internationales à dénoncer ces pratiques antidémocratiques et de mener la pression sur la junte militaire en vue de revenir à la légalité constitutionnelle.



Le Bureau Exécutif


Nouakchott, le 20/ 08/ 08
Mercredi 20 Août 2008 - 16:45
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543