Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Aux frondeurs de l'AJD/MR


Aux frondeurs de l'AJD/MR
Voici ma vision des choses et ma perception de la politique. Je pense que si l’heure de l’action sonne celle de la passivité doit être à la léthargie. Je pense aussi qu’au moment où la Mauritanie a besoin des voix progressistes, il n’est pas tout à fait opportun de se lancer dans des querelles stériles qui consistent en une usurpation d’un parti politique en l’occurrence l’AJD/MR à des fins de reconnaissance personnelle qui sont des méthodes anarchistes d’un autre âge.

Ce que l’union des forces vives n’a pu accomplir c’est pas la débandade des idées qui le pourra. Mais ce que défend notre parti politique c’est des idées rénovatrices téléguidées par un souci de montée de la Mauritanie dans l’ascenseur des Etats démocratiques et modernes.

Tout le peuple y est invité sans aucune politique sélective et discriminatoire. Il faut cesser cette émission des idées néfastes en vue d’une d’stabilisation de notre mouvement dont le but principal, contrairement au votre est l’épanouissement du peuple mauritanien dans toute sa diversité.

Si les déclarations intempestives pouvaient mener à l’impasse notre parti, on ne serait pas là aujourd’hui. Notre parcours est la symbiose des idées pures fortement ancrées dans un esprit démocratique qui priment sur toutes les réussites et privilèges personnels.

Vos déclarations ne sont autres que le reflet de votre envie macabre de réduire notre parti aux oubliettes de l’histoire. Si tel est votre destin, il est vain. Nous, on a voulu être des acteurs utiles de l’histoire de ce pays et non pas de simples spectateurs.

Le désengagement au sein d’un parti politique n’est pas interdit et par conséquent si vous voulez vous démarquer de notre ligne politique aucun écueil ne vous en empêchera.

Mais quand on décide de se marginaliser d’une quelconque organisation une condition sine qua none s’impose en l’occurrence celle d’assumer sa responsabilité dans un esprit « faire Play » et de respect dont vous faites abstraction jusque là. Vous pouvez quitter ce parti si vous le voulez.

Faire de la politique n’est pas très difficile mais par contre ce qui manque à certaines personnes qui prétendent défendre certaines valeurs c’est le militantisme et la constance du combat au service d’une cause juste et noble. Visiblement vous souffrez de cette carence.

A y regarder de près, force est de constater que votre discours est très paradoxale aux yeux du peuple mauritanien en ce sens que vous dites êtres des frondeurs et ironie du sort vous vous exprimez au nom d’un parti dont vous voulez réduire en cendre. Est-ce la l’envie d’un départ ou la recherche d’une certaine différence ? La réponse est certes négative.

Ibrahima Sarr est un homme convaincu de la justesse de la cause pour laquelle il a accepté d’en être le leader donc ce ne sont pas des discours théoriques sans aucune portée didactique et ni enseignement politique qui pourront le dissuader ses militants et lui.

Nous souhaitons l’union mais cependant nous ne pouvons intégré au sein de notre formation politique des opportunistes qui voient en la politique et la défense des droits de l’homme une latente ambition de réussite personnelle avant le bonheur du peuple mauritanien et de sa libération sous la férule des régimes dictatoriaux qui font des droits civiques et de la démocratie un mouchoir de poche.

L’homme au courant obamaïen est loin d’écouter vos déclarations qui sont celles d’une troupe théâtrale qui vit dans la confusion des idées et des principes. Il ne vous ait pas interdit de porter des diatribes aiguës à notre parti. Nous acceptons des critiques car elles sont le préalable à toute avancée.

Mais ce qu’on vous demande, c’est de le faire au nom de votre « guérilla » et pas à celui de notre bureau politique. La politique ne s’approprie pas elle se construit et se défend.

L’AJD/MR est un parti qui, pour son émergence au sein de la vie politique mauritanienne n’a pas besoin des militants configuristes. Alors il est temps d’arrêter, M. Ballas toi et ta troupe, votre jeu obscurantiste.

Vive Ibrahima Sarr « ane wonni momti guonddi ».
Vive l’AJD/MR.
Vive la Mauritanie.

Hassy DIA,
Président du Mouvement des Jeunes de l’AJD/MR
Section France





Source: cridem
Jeudi 27 Novembre 2008 - 23:26
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Diko hanoune le 27/11/2008 23:35
Je cite vos propos du moment que vous acceptez des critiques comme tout les démocrates d’ailleurs « L’homme au courant obamaïen est loin d’écouter vos déclarations qui sont celles d’une troupe théâtrale qui vit dans la confusion des idées et des principes »
Moi personnellement je vous réponds en disant dès le début il fallait être clair avec vos militants en condamnant purement et simplement le putsch du 06 Août 2008 comme tous les démocrates du monde l’ont fait.
Si vous l’aviez fait dès le début, je pense que vous n’en serez pas là où êtes actuellement.
Ces personnes que vous appelez frondeurs, on allait tout simplement les considérer comme des opportunistes ou des traitres.
C’est dommage pour l’AJD/MR, il fallait faire le bon choix et les déchirures font partis du jeu politique.
Bon courage en vous disant méfiez-vous du caméléon Ahmed Ould Daddah .
Diko hanoune
La lutte continue

2.Posté par DIALLO le 28/11/2008 00:14
Diko le fait aussi qu'AJD/Mr n'a pas condamné , toi aussi en tant que démocrate tu devrais respecter leur choix, ils ont leur raison. Durant plusieurs mois ils étaient en désaccord avec SIDI, donc ce serait ridicule de condamner comme ici paris le 26 avril, toute l'opposition avait dénoncé que SIDI est un incapable 3 mois plus tard, retournement de situation. Maintenant quelle est la qualification de l'opposition à PARIS ? J'aimerai bien être fixé. Je rejoins DIA
VIVE IBRAHIM SARR, vive la liberté individuelle

3.Posté par Diko hanoune le 28/11/2008 01:46
Diallo l'opposition actuelle au putsch n'est ni sidi ni pour x ou y mais pour la démocratie et la légalité constitutionnelle.
Il y a mille et une solution pour dégager légitimement un président dans une démocratie.
Si les putschistes ont eu recours à la force cela explique leurs faiblesses surtout la faiblesse de leurs arguments face au pouvoir qu'ils voulaient destitué.
La force n'a jamais réglé un problème.
Il faut être borné comme Ahmed Daddah et sa meute pour ne pas comprendre cela.
Une question s'impose Ahmed s'est-il réjoui lorsque son grand frère Moktar Daddah avait été chasser par l'armée en 1978?
Quand on est incapable de dégager son adversaire démocratiquement,c'est ne pas la peine de mêler la démocratie dans toutes ses sauces vaut mieux d'aller droit au but en disant haut et fort oui à la loi du plus fort comme ça chacun saura à quoi s'attendre demain.
Beaucoup des gens se trompent lourdement en pensant que les opposants au putsch sont pro-Sidi ce qui est totalement faux.

Merci à vous.
Diko hanoune

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 555