Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

COMMUNIQUE DU FNDD FRANCE


COMMUNIQUE DU FNDD FRANCE
Le FNDD-France constate avec regret que le médiateur qui avait été chargé de conduire les consultations avec les parties mauritaniennes a délibérément choisi de se ranger aux côtés de la junte militaire en adoptant l’agenda politique de celle-ci. Cette attitude surprenante de la part d’un médiateur disqualifie de fait le Colonel Mouammar Kadhafi qui devient pour le coup un nouveau protagoniste dans la crise politique qui secoue la Mauritanie.

Le FNDD-France rappelle que malgré les réticences suscitées par l’accréditation de l’ambassadeur désigné par les putschistes à Tripoli à la veille de l’ouverture des consultations, le Président de la République Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi et le FNDD ont accepté de laisser une chance à la paix en laissant le colonel Khadafi poursuivre la mission qui lui a été confiée par le Groupe de Contact International.

Le FNDD-France, invite le Groupe Consultatif International à tirer les conclusions qui s’imposent devant l’échec de cette médiation.

Le FNDD-France rappelle que la culture de l’impunité met sérieusement en danger la paix et la stabilité du continent en ce sens que de nombreux putschistes risquent d’emboîter le pas à la Junte militaire qui a renversé l’ordre constitutionnel en Mauritanie.

Le FNDD-France accorde toute sa confiance aux partenaires de la Mauritanie pour faire respecter les engagements pris par notre pays et qui condamnent tous l’accession au pouvoir par des voies anticonstitutionnelles.

Partant, le FNDD-France invite les partenaires de la Mauritanie à envisager la suite prévue par les instruments juridiques pertinents qui lient la Mauritanie tels que l’Accord de Cotonou et la Charte de l’UA et à encourager toutes les mesures contraignantes qui pourront amener la junte à mettre fin à sa fuite en avant, telles que les sanctions ciblées décidées par le Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA.


Pour le FNDD-France
Le Coordinateur Beidary Coulibaly

Dimanche 22 Mars 2009 - 23:30
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 555