Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Camp de Kane Hamidou Baba : Contre un report de la «présidentielle».


Camp de Kane Hamidou Baba : Contre un report de la «présidentielle».
Tandis qu’on s’acheminait vers la finalisation d’un accord incluant un report du scrutin programmé pour le 6 juin et permettant de sortir le pays de la crise qui l’accable depuis de longs mois, les partisans du candidat Kane, à l’image de son porte-parole, Ould Zahav et de son directeur de campagne, Dr Ould Neme, ont affiché une farouche opposition à tout report du scrutin présidentiel.

Lors d’une conférence de presse destinée à dresser le bilan à mi-parcours de la campagne présidentielle, ces deux responsables rejettent toute approche de solution de sortie de crise à laquelle les candidats en lice pour ce scrutin, ne sont pas associés.

Samedi 30 mai, tous les yeux sont tournés vers Dakar. Selon les informations en provenance de la capitale sénégalaise, les trois pôles, junte représentée par l’UPR, le RFD et le FNDD sont presque sur le point de finaliser un accord de sortie de crise.



Ils se sont entendus sur la constitution d’un gouvernement d’union nationale, la mise en place d’une CENI, un report de la présidentielle étant envisagé, reste à déterminer sa date de tenue. A Nouakchott, on prie pour qu’une solution consensuelle définitive soit arrêtée. Parce que cette crise qui perdure n’est pas de l’intérêt suprême de la Nation.

Cependant, les progrès supposés ou réels, qu’on dit enregistrés par les différents protagonistes ne sont pas du goût de tout le monde. Le camp du candidat Kane Hamidou Baba doit-être de ceux-là. Alors que le FNDD, le RFD et la junte poursuivent le dialogue à Dakar, monsieur Ould Zahav et le docteur Ould Neme, respectivement porte-parole et directeur de campagne du candidat Kane Hamidou Baba animaient une conférence de presse, au niveau de la Résidence La Case pour dire qu’ils sont contre le report de la présidentielle.

«Nous respectons la médiation sénégalaise. Nous ne pouvons que louer ses efforts si elle est animée par la volonté de contribuer à dégager une solution à la crise. Mais ses efforts doivent venir pour compléter l’édifice en construction», lâche d’entrée de jeu Ould Neme et d’ajouter « nous sommes contre le report de la présidentielle ».

«Nous», de qui s’agit-il en fait? Des cadres qui sont rentrés en dissidence d’avec le RFD, qui ont décidé de créer une tendance dénommée «RFD tendance favorable à la participation» sous la houlette d’un des vice-présidents du Rassemblement des Forces Démocratiques, Kane Hamidou Baba.

A l’origine, l’homme se disait favorable à la participation à la présidentielle parce que le boycott ne pouvait en aucun cas permettre au pays de sortir de la crise, au contraire il créera «une bipolarisation dangereuse pour la stabilité du pays», laissait-il entendre. Qu’il allait œuvrer pour rapprocher les différents protagonistes n’a pas fait mieux que de se porter candidat à une présidentielle fixée de façon unilatérale par les militaires.

La tendance qu’il anime aujourd’hui non seulement est contre un report de la présidentielle, mais elle est «contre toute approche de solution à laquelle ne sont pas associés les candidats au scrutin programmé pour le 6 juin», martèlera, en substance, Ould Neme.

Samba Camara

Source: CRIDEM
Dimanche 31 Mai 2009 - 17:06
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Awa le 31/05/2009 18:11
il n'est pas mon candidat je dois lui donner raison ces homme a Dakar souhaitent reprendre le pouvoir pour mieux écarter KHB et Sarr. Levons nous pour dire non leur règne est terminé des hypocrites à Dakar souhaitant quoi: du pognon, écraser qui: les Noirs. Ne souhaitent pas l'union l'unité pour la Nation Mauritanienne.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 556