Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Communiqué: le Conseil de sécurité de l'ONU condamne le coup d'Etat


Communiqué: le Conseil de sécurité de l'ONU condamne le coup d'Etat
Le Conseil de sécurité de l'ONU a condamné mardi le coup d'Etat du 6 août en Mauritanie et exigé la libération immédiate du président déchu et le rétablissement des institutions légitimes.

Le Conseil "condamne le renversement des autorités démocratiquement élues de la Mauritanie par l'armée mauritanienne", affirme une déclaration lue par l'ambassadeur de Belgique à l'ONU, Jan Grauls, président du Conseil pour le mois d'août.

Le Conseil "exige la libération immédiate du président Sidi Ould Cheikh Abdallahi (BIEN: Sidi Ould Cheikh Abdallahi), et le rétablissement immédiat des institutions légitimes, constitutionnelles et démocratiques", poursuit la déclaration, dont l'adoption a nécessité l'unanimité des quinze membres du Conseil.

Celui-ci "s'oppose à toute tentative de changement de gouvernement par des moyens anticonstitutionnels". Il "condamne les mesures prises par le Conseil d'Etat (mauritanien), en particulier celle consistant à s'emparer des pouvoirs de la présidence", ajoute le texte.

Le Conseil se félicite des déclarations de l'Union africaine (UA), de l'Union européenne et d'autres membres de la communauté internationale ayant condamné ce coup d'Etat. Il demande à tous "d'aider à rétablir rapidement l'ordre constitutionnel en Mauritanie".

Le coup d'Etat du 6 août, mené par le général Mohamed Ould Abdel Aziz et très largement condamné par la communauté internationale, a renversé le premier président démocratiquement élu depuis l'indépendance en 1960.

Mercredi dernier, les deux tiers des parlementaires (107 sur 151) mauritaniens avaient affiché leur soutien au putsch qu'ils appellent "mouvement de rectification", tout comme 191 maires sur les 216 du pays.

Samedi, 19 parlementaires ont en revanche annoncé le lancement d'une initiative "parlementaire pour la défense de la démocratie", visant le retour au pouvoir du président Sidi Ould Cheikh Abdallahi.

__________
Source: TV5
(M) avomm
Mardi 19 Août 2008 - 23:31
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543