Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Conférence de presse au CAPE du Président de l'Assemblée Nationale

Mauritanie : Proposition de sortie crise du Président Ould Boukheire


Conférence de presse au CAPE du Président de l'Assemblée Nationale
L’un des personnages central de la vie politique mauritanienne, Monsieur Ould BoulKheire, Président de l’Assemblée Nationale, est à Paris sur invitation de la France dans le but de discuter de la proposition de sortie de crise dont il est l’auteur. Cette proposition se resume en trois points :
1- réintégration du Président élu dans ses fonctions constitutionnelles
2- retrait définitif de l'Armée de la scène politique
3- recherche, avec le Président et sous son égide, de solution à la crise politique. Cette solution pourrait être l'organisation d'élections présidentielles anticipée

Mr Ould Boulkheire a été reçu à l’Assemblée Nationale française par son homologue, Bernard Accoyer, et à l’Elysée pour déjeuner ce lundi.



Le Front national pour la Défense de la Démocratie, coalition regroupant les forces opposées au coup d’Etat, avait jugé la proposition du Président de l’Assemblée comme étant un bon cadre de négociation. Cette proposition semble aussi avoir la faveur de nombreux partenaires de la Mauritanie et notamment la France. Elle arrive à un moment où la Junte est menacée de sanctions économiques par l’ensemble de la communauté internationale. L’ultimatum de l’Union Africaine a déjà expiré, celui de l’Union Européenne expire le 20 novembre prochain alors que les sanctions américaines sont déjà tombées.

Ould Boulkeire présentera à la presse internationale les contours de sa proposition et donnera sa vision de la situation en Mauritanie.

Cette conférence aura lieu le :

Mercredi 05 novembre 08 à 10h 30

Au Centre d’Accueil à la Presse Etrangère (CAPE)

A la Maison de Radio France Internationale (RFI)

116 Avenue du Président Kennedy 75016 Paris



FNDD-France -For-Mauritania
De: "mba07@infonie.fr"
Lundi 3 Novembre 2008 - 15:37
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par DIALLO le 05/11/2008 00:51
Monsieur je ne peux pas avoir confiance en vous : votre dernière conférence à Paris vous étiez totalement opposé au candidat des militaires, vous faisiez parti de la coalition de l'opposition, au deuxième tour présidentiel vous trahissez pour rejoindre ces mêmes militaires qui sont aux pouvoir aujourd'hui, puisqu'ils nous ont imposé SIDI. Si maintenant vous refusez de reconnaitre la JUNTE c'est parce que votre règne a été très court. Comment avoir confiance à des hommes politiques qui changent de veste comme ça leur plait à chaque coup d'état ? Je m'en fous des militaires et de SIDI ce que je veux c'est la justice sociale tout le reste c'est du bidon. Si j'étais vous Messaoud je démissionnerai de mon poste de Président de l'assemblée ne serait-ce que par principe et je saurai vous êtes convaincu de ce que vous faites.

2.Posté par Diop Thialel le 05/11/2008 02:02
Mr vous faites erreur,Messoud est dans ce coup irréprochable,on peut dire ce qu'on veut on est en democratie,mais evitons l'amalgame et le mensonge .Il a condamné le coup d'état ,c'est la position normal de tout démocrate
llc

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543