Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Corruption à grande échelle visant hommes politiques et journalistes en contrepartie du soutien à la tentative de coup d'Etat


"L'ironie de l'histoire est que le Général limogé, dans sa quête de justification de l'inadmissible, avait prétexté que le Gouvernement légitime du Président élu s'était adonné à la pratique de la corruption, sans en avancer la moindre preuve."...


Corruption à grande échelle visant hommes politiques et journalistes en contrepartie du soutien à la tentative de coup d'Etat
Le Front National pour la Défense de la Démocratie a dénoncé, dans un nouveau communiqué, l'ampleur et la multiplicité des pratiques de corruption et d'achats de conscience exercées par les Généraux putschistes, dont les hommes politiques et les correspondants des organes de presse et de communication sont la cible.

Des sommes allant jusqu'à 15 millions d'Ouguyas, assorties de véhicules de luxe, ont été mises sur (sous) la table.

Il faut dire qu'il y a péril en la demeure pour les Généraux qui, depuis leur acte de folie du 6 août, peinent à faire entériner leur forfaiture. Onze partis politiques vent debout, des dizaines d'organisations syndicales et de la société civile sur le qui-vive, des meetings, marches et protestations quotidiennes à l'intérieur ajoutés à un refus catégorique, ferme et assortis de menaces d'embargo économique et de sanctions individuelles, tel est l'accueil que le monde a réservé à la tentative de coup d'Etat en cours, opérée par un Général limogé.

L'ironie de l'histoire est que le Général limogé, dans sa quête de justification de l'inadmissible, avait prétexté que le Gouvernement légitime du Président élu s'était adonné à la pratique de la corruption, sans en avancer la moindre preuve. Le voilà maintenant qui, entouré de la conspiration de putschistes, toutes les semaines dans sa parodie de conseil de ministres, distribue à tour de bras les directions des Grandes Sociétés publiques, les ambassades et les hautes fonctions dans l'Administration avec la seule condition de l'aider à faire réussir son coup d'Etat sur la légalité constitutionnelle.

Mais l'exemple de Madame Zeinebou Mint Nahah, refusant la corruption et déclinant l'offre de la direction de la SONIMEX, est là pour montrer que tous les cadres mauritaniens n'étaient pas corruptibles et que tout le monde ne mise pas sur la réussite d'une tentative qui dresse contre elle la communauté nationale et internationale.



Front National pour la Défense de la Démocratie

Corruption politique

Depuis le crime du six août, les auteurs du coup d'Etat, à coup d'avantages matériels et fonctions administratives, essayent de rallier élus, députés et sénateurs, ainsi que les hommes politiques à leur forfait. Ainsi, découvre-t-on que 15 millions d'ouguyas et un véhicule de luxe sont proposés à tous députés ou sénateurs acceptant de prendre position publiquement en faveur du prétendu "Haut Conseil de l'Etat".

La presse nationale n'a pas non plus été oubliée. Des sommes importantes ont été provisionnées pour arroser journaux et correspondants des télévisions, radios et organes de presse nationaux et internationaux. C'est ce qui explique l'adoption, contre toute déontologie, par nombre de journalistes et hommes de presse des positions des putschistes. C'est d'ailleurs le seul objet des nombreuses rencontres organisées entre certains directeurs de rédaction, correspondants de presse et le Général putschiste.


_________________
Source: formauritania
(M) avomm
Dimanche 28 Septembre 2008 - 18:10
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543