Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Front National pour la Défense de la Démocratie : Flash Info

Abdel Kader M’Sahel : la position de l’Algérie par rapport à la crise ne Mauritanie demeure inchangée


Front National pour la Défense de la Démocratie : Flash Info
Le Ministre d’Etat algérien délégué des affaires Maghrébines et Africaines a affirmé que la position de l’Algérie demeure la même et qu’elle ne changera pas par rapport à la crise qui prévaut en Mauritanie. La condamnation du coup d’Etat du 06 Août, ajoute-t-il est ferme et irréversible, car elle est inhérente à sa position de principe.

L’Algérie, dit-il, reste à l’avant-garde des Etats Africains qui soutiennent fortement la position de l’Union Africaine et partant catégoriquement opposée à toutes les formes de prises de pouvoir par la force en Mauritanie, en particulier, et dans le reste de l’Afrique, en général.

Monsieur Abdel Kader M’Sahel a tenu cette déclaration, vendredi, lors de sa rencontre avec l’Ambassadeur Mohamed Abdallahi Ould Babana, représentant délégué du Président de la République, Monsieur Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi auprès de l’Union Africaine.



L’Agence d’Information affiliée aux autorités putschistes a rendu public, vendredi 30 janvier, une dépêche, dont les sources sont mensongèrement attribuées à l’agence algérienne de presse, où il est prétendu que l’Algérie a demandé à l’Union Africaine de superviser la supercherie des élections présidentielles qui constituent un véritable coup d’Etat contre la démocratie.

Ces allégations fallacieuses auxquelles se prêtent régulièrement les membres de la junte et leurs suppôts n’entameront nullement la ferme détermination des forces démocratiques et avec elles celle de toute l’opinion nationale et internationale qui va se renforçant jour après jour.

Ceci est d’autant plus vrai que la candidature du général limogé a levé le voile sur le mensonge des putschistes et démystifié toutes les raisons qu’ils ont avancées pour justifier leur coup d’Etat abject. Il en ressort que le seul mobile, désormais, irréfutable est l’ambition personnel de Ould Abdel Aziz à accéder au pouvoir et l’obsession d’y rester.

Une journée de solidarité avec les détenus d’opinion à l’U.N.A.D :

Le FNDD a organisé, ce Samedi 31 décembre au siège de l’Union Nationale pour l’Alternative Démocratique, une journée de solidarité avec le Premier Ministre Yahya ould Mohamed El Waghf et ses co-détenus arbitrairement arrêtés et incarcérés dan les geôles de la junte pour leur opposition systématique au coup d’Etat du 06 Août.



Il a rappelé, dans ce cadre, les nombreuses victoires diplomatiques que ne cessent de glaner la coalition des forces démocratiques. Enfin, le Président Abdel Ghoudouss Ould Abeïdna a affirmé devant les flux des militants et sympathisants estimés à deux milliers de personnes que le FNND continuera sans relâche son combat jusqu’à la victoire.

A rappeler que le Président de la République a adressé il y a un jour une lettre aux détenus dans laquelle il loue leur bravoure et leur sacrifice consenti au nom de la démocratie et la légalité. Cette déclaration a été lue par Monsieur Ahmed Samba Ould Abdallahi, Porte parole de son Excellence Monsieur Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi.

Les activités qui se sont déroulées à la présence de Plusieurs Présidents et Vice-présidents de partis ont été ponctuées par beaucoup d’interventions dont les témoignages des anciens travailleurs d’Air Mauritanie. Ces derniers affirment que lorsque les détenus croupissant dans la prison du général sont arrivés à la tête de cette société de transport aérien, celle-ci était déjà en mauvais état.

Ils ont saisi cette occasion pour louer le courage de ces personnalités qui ne sont, disent-ils, arrêtées que pour avoir rejeté le coup d’Etat éhonté du 06 août et manifesté leur détermination à œuvrer pour le faire échouer.

Enfin, un film de plusieurs minutes a été projeté. C’est des séquences qui montrent les détenus d’opinion en action mais il présente en même temps leurs bourreaux

Encore l’abus du pouvoir et le passe-droit profitent à Ehel Ghadda

Compte tenu de la situation alimentaire particulièrement dramatique que traverse notre pays du fait des sanctions de plus en plus évidemment asphyxiantes, les autorités de la junte se trouvent aujourd’hui dans une mauvaise posture.

Alors, pour faire face à la grogne populaire d’un peuple dont les leaders du putsch et ses soutiens civils sont les seuls responsables de la soumission aux effets malencontreux des mesures prises par les pays donateurs à travers leur obstination à persévérer dans leurs manœuvres dilatoires, les autorités du régime en place viennent de donner deux instructions fermes à la SONIMEX :

1- l’achat de 24 milles tonnes de blé exclusivement chez Ehel Ghadda, alliés inconditionnels du général limogé Mohamed Ould Abdel Aziz ;

2- la proposition du prix de la tonne doit être supérieur à 150$, sachant qu’au niveau international la tonne varie entre 50 à 60$, entraînant une différence équivalente à la bagatelle somme de 2 milliards d’ouguiyas.

Voilà qui prouve la gabegie et le passe-droit dont se caractérise naturellement la junte et qui sont de toute évidence les seules raisons de ce coup d’Etat abject.

Nouakchott, le 31 janvier 2009

COMMISSION DE COMMUNICATION
FNDD
Dimanche 1 Février 2009 - 11:47
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 556