Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Kadhafi prononce son discours de la discorde


Kadhafi prononce son discours de la discorde
Alors que tous les regards étaient tournés vers le guide libyen, l’homme vient de prononcer publiquement un discours de la discorde qui risque de remettre en cause le calme précaire qui prévalait à Nouakchott depuis l’annonce de la médiation libyenne.

Tous ceux qui avaient commencé à croire à une volonté du Guide libyen de réussir sans coup férir cette mission ont vite fait de déchanter. Et pour cause ! Kadhafi fidèle à son idéologie martiale ne veut pas entendre parler de démocratie comme modèle de gouvernance .

Il n’y a là aucune ambigüité dans le discours .Il a sans ambages pris fait et cause pour le maintient d’un pouvoir antidémocratique et encouragé ainsi l’armée à rester au pouvoir. Si tant est, le discours du président de l’UA vient de jeter un pavé dans la mare de la réconciliation.

Les représentants du front se sont tout simplement retirés de la salle. Comme quoi la médiation vient d’aggraver les hostilités entre les parties en conflit.


source : Le Rénovateur Quotidien (Mauritanie)
Jeudi 12 Mars 2009 - 09:22
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par badiallo le 12/03/2009 12:46
Pas de surprise, Al Mar'ou ma'a man ahabba: c'est la nature des choses ;un dictateur ne peut que soutenir son semblable .

2.Posté par saiga le 13/03/2009 03:56
Posté par saiga le 13/03/2009 00:36
Le vénérable Guide de la révolution libyenne, Mouammar Kadhafi, a-t-il une filiation corse ? Selon une légende vivace dans l'Ile de Beauté, il serait le fils d'un aviateur corse, héros de la France Libre, envoyé en mission en Libye pendant la Seconde Guerre Mondiale. Pas de preuve irréfutable mais un faisceau d'indices très troublants qui ont même mobilisé ces dernières années des officiers de l'armée de l'Air. « Bakchich » a mené l'enquête et en propose le fruit dès aujourd'hui,. Nous detenons des photos et des preuves qui peuvent appuyer ce qui suit. Faites la lecture et prochainement nous vous donnerons plus de detaille pour comprendre la demarche et la psychologie de ce dictateur et meprisard


« Vous savez que vous êtes dans le village natal du père de Kadhafi ? » Les rares « pinsouts » du continent faisant escale à Vezzani, charmante petite bourgade de Haute-Corse à flanc de montagne, sont d'emblée mis dans le bain. Pas peu fiers, les habitants se livrent volontiers : de mémoire de villageois, le colonel Mouammar Kadhafi, chef de l'État libyen, est le fils d'un aviateur corse répondant au doux nom d'Albert Preziosi.
Ah, Albert ! Son ombre plane encore sur Vezzani. Dès l'entrée du village, une plaque de marbre apposée sur le bâtiment de la Poste rend hommage à ce capitaine né en 1915 et mort en 1943 dans le ciel de Russie, aux commandes d'un appareil de l'escadrille Normandie-Niemen. Quelques virages plus loin, un monument aux morts commémore ce héros « tombé glorieusement au cours d'un combat aérien au nord-est de Karachev » et dont le corps n'a jamais été retrouvé. Même dans le bureau de la Mairie, la photo sous verre du jeune Albert en tenue militaire occupe plus de place que le portrait de l'omniprésident Sarkozy…



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543