Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Le Front anti-putsch se prononce contre les sanctions


Le Front anti-putsch se prononce contre les sanctions
Le Front national pour la défense de la démocratie (FNDD), opposé au coup d'Etat du 6 août, s'est prononcé jeudi contre des sanctions imposées à la Mauritanie par la communauté internationale, en déclarant privilégier "une solution mauritanienne".

"Dans notre combat pacifique, nous avons le soutien de la communauté internationale tout entière, parce que notre cause est juste, mais nous privilégions une solution mauritanienne, car toute autre situation, assortie de sanctions de quelque nature que ce soit, aurait des répercussions négatives sur les conditions de vie du peuple mauritanien", a déclaré Boidiel Ould Houmeid, vice-président du PNDD-ADIL, parti au pouvoir avant le coup d'Etat.

M. Ould Houmeid s'exprimait, au cours d'une conférence au siège du PNDD, en présence des dirigeants des cinq partis composant le FNDD, qui réclament depuis le 6 août le "rétablissement (dans ses fonctions) du président Sidi Ould Cheikh Abdallahi" renversé.

"Je voudrais rappeler, en votre nom, que nous sommes disposés à envisager toute issue qui préserve les intérêts de la Mauritanie, qui sauvegarde sa cohésion et son unité nationale et qui garantit le retour à l'ordre constitutionnel issue de la transition achevée en avril 2007", a lancé M. Ould Houmeid, président pour un mois de ce Front.

"C'est pourquoi, nous préférons une solution mauritanienne, qui évidemment, a pour fondement le retour à l'ordre constitutionnel", a souligné M. Ould Houmeid, qui était secrétaire général de la présidence au moment du putsch.



_______________
Source: romandie
(M) avomm


Vendredi 29 Août 2008 - 00:03
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543