Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Le Putschiste s'est engagé devant 'Dieu' à organiser des élections présidentielles.....


Le Putschiste s'est engagé devant 'Dieu' à organiser des élections présidentielles.....
Le chef de la junte qui a pris le pouvoir le 6 août en Mauritanie par un coup d'Etat a de nouveau promis, dimanche, dans son premier discours radio-télévisé depuis le putsch, "d'organiser dans les meilleurs délais des élections présidentielles libres et transparentes".

"Je m'engage devant vous et devant Dieu le tout puissant à organiser dans les meilleur délais des élections présidentielles libres et transparentes", a déclaré le général Mohamed Ould Abdel Aziz, sans préciser de date.

Le général s'exprimait onze jours après avoir mené le coup d'Etat militaire qui a renversé Sidi Ould Cheikh Abdallahi, premier président démocratiquement élu du pays depuis l'indépendance en 1960.

Ce coup d'Etat a été unanimement condamné par la communauté internationale.

Le général, à la tête d'un Haut conseil d'Etat de onze membres exclusivement composé de militaires, a en outre promis "une lutte sans merci contre la corruption et le détournement des deniers publics", accusant le président renversé de s'être "évertué à favoriser un climat propice à la corruption".

Il s'est engagé à livrer une "lutte sans merci contre le terrorisme sous toutes ses formes et quelles que soient ses causes dans le cadre des obligations et des engagements internationaux en la matière".

Le général Aziz a aussi promis de "lutter efficacement contre l'immigration clandestine, le trafic de drogue et le crime organisé" en Mauritanie.

Il avait déjà accusé le président Ould Cheikh Abdallahi d'avoir favorisé "le développement du terrorisme" en Mauritanie "de part le fait des libérations anarchiques" (de présumés islamistes détenus, ndlr).

La Mauritanie s'est trouvée fragilisée, depuis la fin 2007, par trois attaques de la mouvance d'Al-Qaïda qui ont fait sept morts (quatre touristes français et trois militaires mauritaniens). Les menaces terroristes avaient motivé l'annulation du rallye Le Dakar et entraîné une très nette baisse de l'activité touristique.

Selon lui, le président Ould Cheikh Abdallahi a eu un bilan "nul" sur le plan économique, l'accusant d'avoir provoqué un appauvrissement des populations et une flambée des prix qui ont, selon lui, rendu insupportable la vie en Mauritanie, un des pays parmi les plus pauvres au monde.

Il a indiqué que "le mouvement de rectification" entrepris par la junte propose aux Mauritaniens des réformes visant notamment à améliorer leurs conditions de vie, l'application stricte des règles de la bonne gouvernance, la réforme et l'assainissement de la justice, de l'éducation.

Le général Mohamed Ould Abdel Aziz a nommé jeudi au poste de Premier ministre Moulaye Ould Mohamed Laghdaf, actuel ambassadeur de Mauritanie à Bruxelles et l'a chargé de former un "gouvernement de transition".


_______________
Source: AFP
(M) avomm



Dimanche 17 Août 2008 - 20:23
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543