Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Le front anti-putsch réitère l’exigence de rétablir le Président Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi


Le front anti-putsch réitère l’exigence de rétablir le Président Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi
Pana : Le Front national pour la défense de la démocratie (FNDD), une alliance de 12 partis politiques opposée au coup d’état militaire du 12 août en Mauritanie, a réitéré son exigence de rétablissement dans ses prérogatives du président renversé, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, dimanche au cours d’une conférence de presse.

S’exprimant en réponse à une question relative à la position du FNDD par rapport à une initiative française pour une sortie de crise en Mauritanie, Mohamed Ould Maouloud, président de l’Union des forces de progrès (UFP) et haut responsable du FNDD, a soutenu que toute solution de sortie de crise en Mauritanie passe obligatoirement par le respect de la légalité constitutionnelle, du rejet du coup d’état et du fait accompli.

Il a par ailleurs rappelé la position de l’Etat français, exprimé au plus haut niveau par le président Nicols Sarkozy, qui refuse toute idée d’organisation d’une nouvelle élection présidentielle en Mauritanie.

Une mission française, conduite par Romain Sorman, conseiller diplomatique à la cellule diplomatique de l’Elysée pour l’Afrique subsaharienne, porteuse d’une initiative de sortie de crise en Mauritanie, séjourne actuellement à Nouakchott.

Elle a rencontré le président renversé, Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi, le chef de la junte au pouvoir, le général Mohamed Ould Abdel Aziz, le chef institutionnel de l’opposition, Ahmed Ould Daddah, et devrait poursuivre ses contacts pour écouter le point de vue de tous les protagonistes de la crise politique et institutionnelle qui prévaut en Mauritanie depuis plusieurs mois, dans le but de dégager une voie de sortie de crise.


Pana

Dimanche 30 Novembre 2008 - 23:23
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par DIALLO le 01/12/2008 01:18
Ca devient ridicule , SIDI est un incapable, sinon comment peut-il échoué en 16 mois de règne? Changez de slogans , nous ne voulons pas d'un Président qu'on manipule comme une baguette magique.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 555