Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication










AVOMM

Le général à l’épreuve de ses Etaged.


Le général à l’épreuve de ses Etaged.
C’est parti. Les Etats généraux de la démocratie ont été lancés ce samedi sous le patronage du Général Mohamed Ould Abdel Aziz. La cérémonie, qui s’est déroulée au Palais des Congrès, sous haute surveillance militaire a été marquée par une présence d’invités nationaux et étrangers, y compris certaines chancelleries occidentales accréditées en Mauritanie .

La présence du leader du Rfd Ahmed Ould Daddah et celui de l’Ajd /Mr, aux côtés de son aile dissidente ainsi que d’autres formations soutenant la junte va-t-elle dissiper le boycott du Fndd à ces journées auxquelles les partisans de la junte entendent donner un cachet solennel et historique ?

Si, dans la forme, on ne voit pas d’innovations particulières ; dans le fond, il faut s’attendre à des retouches importantes de la loi fondamentale pour permettre à la junte de faire passer son programme de manière légale et aligner son cheval de course qui n’aura pas grand peine à remporter la manche, en l’absence d’un challenger de taille.

Ahmed Ould Daddah se verrait difficilement vainqueur d’une élection face à un Général entouré de ses fidèles qu’on imagine peu vouloir s’éloigner du palais brun. Cette voie est fort probable, au regard de la forte présence des soutiens du Général et des moyens mis en œuvre pour assurer le succès des Etagd.

Dans ce cas, les mauritaniens devront s’attendre à un retour aux urnes pour avaliser des résultats qui seront largement acquis au Général. Celui-ci n’a cessé de faire un appel du pied en direction du peuple dans l’espoir d’un retour de l’ascenseur. Que feront alors le FNDD et la communauté internationale pour faire renoncer à la junte son projet de garder le pouvoir cette fois par les urnes même de manière irrégulière ? C’est à ce niveau que se situe le véritable enjeu.

Pour le Général et ses conseillers, il convient de tourner au plus vite la page du passé/présent pour mettre les mauritaniens devant une nouvelle donne politique qui leur fera oublier le règne de Sidioca. Déjà, ce scénario a été largement préparé par les membres du HCE durant leurs campagnes de sensibilisation menées tambour battant dans tout le pays .

Du côté du FNDD, « les EGD ne sont, ni plus ni moins, qu’une mascarade, voire une fuite en avant ». Leur tenue ne change en rien la position des partisans de la légalité, dans leur lutte pour la restitution de la légitimité constitutionnelle de Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi.

A cet égard, les anti-putsch considèrent que la junte est en train de transgresser les principes sacro-saints de l’inviolabilité de la loin fondamentale, votée par voie de référendum par le peuple mauritanien à qui doit revenir le mandat de consentir ou non à toute modification éventuelle de la Constitution.

Dans les faits, aucune volonté nationale ou étrangère ne semble pouvoir « dérouter » la junte de sa volonté de mise en œuvre de sa feuille de route. Mais, cela suffit-il à donner au Général toutes les garanties nécessaires d’aller jusqu’au bout de son ouvre ? Rien n’est moins sûr ! Les participants aux Etaged ont dix jours pour sortir une version finale de la feuille de route qui va déterminer son parcours vers une destination encore inconnue.


Le renovateur
Dimanche 28 Décembre 2008 - 18:27
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 556