Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Mauritanie : Pour une sortie de crise garante d’une stabilité durable.


Mauritanie : Pour une sortie de crise garante d’une stabilité durable.
La crise institutionnelle provoquée par les généraux, qui avait pour seul l’objectif final d’évincer du pouvoir le Président démocratiquement élu Sidi Ould Cheikh Abdallahi, a connu son épilogue le 6 août dernier avec le coup d’Etat.

Cette forfaiture a plongé le pays, déjà confronté à de multiples crises: économiques, sociales, sécuritaires, de décennies de dictature, de gabegie et de corruption dans tous les rouages de l’Etat, dans une situation chaotique dont il se relèvera difficilement compte tenu de la conjoncture internationale particulièrement préoccupante même pour les pays nantis.

Pour écourter cette situation dangereuse dans laquelle le pays est confrontée nos « vaillant » généraux doivent se rendre à l’évidence qu’ils se sont trompés d’époque et que la seule perspective possible qui s’ouvre à eux est celle de l’acceptation du retour à la légalité constitutionnelle qui n’a qu’une seule signification : le retour du président de la république dans la plénitude de ses fonctions, car c’est le seul garant pour installer le pays dans une stabilité durable. Une fois la légalité rétablie après, il sera possible de négocier tout le reste avec le chef suprême de l’armée et chef de l’Etat. C’est la voie de la sagesse et celle de sortie de crise.

Il faut quand même signaler que n’eût été la guerre du Sahara Occidental, l’armée mauritanienne contrairement à d’autres armées (turque par exemple) n’aurait eu aucun passé historique qui la prédestinât à une implication quelconque dans la sphère politique à fortiori une prise de pouvoir.

Cette crise est donc en réalité une conséquence de l’installation de l’armée dans l’échiquier politique avec les déviances qui en ont résultées et que le régime de Ould Taya symbolisait jusqu’à la caricature.

Cette immersion de Notre Armée Nationale dans la politique l’a dénaturée. Elle a été instrumentalisée transformé en réservoir de votes frauduleux, elle a été tribalisée car les promotions sont désormais distribuées en fonction de l’appartenance tribale des officiers supérieurs qui sont au commandement et elle a été transformée en une machine à broyer le négro-africain sinon l’exclure, les événements 89-91 illustrent bien cette réalité. Une armée qui était mise au service d’idéaux contraires aux aspirations profondes du peuple mauritaniens, un peuple musulman et multinational.

Dans ces conditions cette crise ne connaîtra une issue salutaire pour notre pays que lorsque sa résolution permettra d’ouvrir des perspectives heureuses à notre armée et qui la rendent, une armée véritablement républicaine, soudée et tournée vers ses missions traditionnelles, c’est d’ailleurs le souhait et l’espoir de la quasi-totalité de nos militaires puisque c’est la vocation même de notre Armée Nationale.

Les mauritaniens ont un attachement particulier à leur pays, cet amour de la patrie existe en en chaque mauritanien, l’exemple de nos déportés est là pour nous donner la preuve éclatante. Malgré les dix-huit années d’exil dans des conditions abominables, ils n’ont jamais renié ni renoncé en un seul instant à leur « mauritanité » ce malgré les tentations multiples liées aux affres de l’exil.

Avec l’aide d’Allah nous pouvons espérer que cet amour de la patrie puisse aiguiser la conscience de nos généraux pour qu’ils puissent voir et suivre le droit chemin c’est-à-dire le retour à l’ordre constitutionnel exigé par la communauté nationale et internationale.



Maréga Baba/France

Mardi 16 Septembre 2008 - 15:16
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543