Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

Mauritanie-Sénégal : la livraison du pont de Rosso attendue en 2026


L’achèvement des travaux du pont de Rosso est toujours à l’ordre du jour entre la Mauritanie et le Sénégal. Ould Ghazouani et Diomaye Faye sont conscients de l’importance du projet pour les deux pays et l’intégration socio-économique attendue et de son retard.



Le président Diomaye Faye avait donné le ton avec sa première visite officielle en Mauritanie. En donnant des instructeurs à leurs ministres des infrastructures et des transports à combler le retard des travaux du pont de Rosso commencés depuis décembre 2023, les deux chefs d’Etat sont conscients de la lenteur du constructeur principal chinois Poly Changda, Les travaux exécutés jusqu’ici à 17 pour cent ne sont pas conformes aux attentes des deux pays qui ont bénéficié d’un financement de la BAD à hauteur de 47 millions d’euros soit près de 54 pour cent du coût global. Le reste aux frais des contribuables des deux pays. Sénégalais et Mauritaniens sont pressés de profiter de ce futur joyau qui leur permettra de gagner deux heures sur le trajet Nouakchott-Dakar,550 kilomètres. Ils devront patienter encore jusqu’en juillet 2026 date limite de la fin des travaux.

Source : Kassataya
Mardi 21 Mai 2024 - 13:51
Mardi 21 Mai 2024 - 13:54
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 7