Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

Mauritanie : la CENI et le conseil constitutionnel dans le collimateur des observations


La concertation entre la CENI et le Conseil constitutionnel cette fin de semaine sur les prochaines élections présidentielles est considérée par les observateurs comme une première étape importante dans le processus électoral.

Les Mauritaniens sont appelés aux urnes pour élire leur président en juin prochain. Il s’agira pour Ould Ghazouani de briguer un second mandat. D’ores et déjà tout est mis en œuvre pour la bataille électorale. Les deux institutions fondamentales qui organisent les élections la CENI et le conseil constitutionnel se concertent pour ne pas répéter les mêmes erreurs des élections 2023 entachées de fraudes dénoncées par l’opposition.

Les observateurs ne sont pas dupes. Le point d’achoppement entre le pouvoir et l’opposition c’est la réforme du système électoral notamment l’élection d’une nouvelle CENI plus indépendante avec des personnalités indépendantes et la société civile et un nouveau conseil des sages moins dépendant du chef de l’exécutif. Les attentes de l’opposition reposent sur l’audit du fichier électoral.

Les Mauritaniens attendent des élections transparentes et libres avec un ministère de l’Intérieur plus indépendant dans l’organisation des élections. C’est une exigence de la constitution et de la démocratie.

Cherif Kane

Source : Kassataya
Vendredi 19 Janvier 2024 - 14:59
Vendredi 19 Janvier 2024 - 15:07
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5