Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

Mauritanie : la candidature de Ould Aziz, un jeu de poker pour divertir l’opposition


L’ancien président Ould Aziz condamné à cinq de prison ferme en attendant que la justice statue sur son appel est entrain de faire le buzz sur les réseaux sociaux avec le dépôt de sa candidature au conseil constitutionnel à la présidentielle de juin prochain.


Ce dernier rebondissement après l’annonce qu’il n’avait pas le parrainage nécessaire suscite des polémiques sur les réseaux sociaux mais pour les observateurs surtout des craintes pour Ould Ghazouani si le dossier serait validé par le conseil constitutionnel. Les Mauritaniens ont l’impression que ce n’est pas encore fini entre les deux hommes qui avaient longtemps cheminé ensemble avant de se séparer après de profondes divergences sur la gouvernance du parti de la majorité présidentielle UPR devenu INSAV.

C’est une partie de revanche qui se profile ainsi à l’horizon sur cette apparence de candidature d’un prisonnier qui attend les suites de son appel sur sa condamnation à cinq ans de prison ferme pour enrichissement illicite et blanchiment d’argent alors que le code pénal prévoyait au moins plus de 10 ans. Pour les observateurs cette partie d’échec est une diversion destinée à l’opposition avec la partition de la cour d’appel autorisant son déplacement pour le dépôt de candidature. Ce coup médiatique de l’ancien président Ould Aziz est encore une de ses stratégies dont il a le secret pour faire parler de lui.


Source : Kassataya

Vendredi 17 Mai 2024 - 10:31
Vendredi 17 Mai 2024 - 10:34
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 7