Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

Mauritanie : la colère des enseignants contractuels, un paradoxe de l’Education nationale


La grogne des enseignants contractuels à Nouakchott depuis 2019 exacerbée par la politique de sourde oreille de l’Education nationale aux revendications légitimes de cette catégorie malléable et corvéable à cause de leur statut précaire, est révélatrice d’un système éducatif à double vitesses.



Ce paradoxe de l’Education nationale souffrant de déficits permanents d’enseignants notamment dans les régions résulte des promesses et engagements de l’Education nationale non tenus aux enseignants contractuels. Vent debout depuis 2019 contre cette injustice par rapport à leurs collègues enseignants, ces derniers sont arrivés à bout de leurs forces. Sans salaires depuis des mois, leurs conditions de vie s’empirent et ils ne peuvent plus faire face aux dépenses quotidiennes.

Ils sont aujourd’hui 500 enseignants contractuels du primaire et 130 du secondaire à vivre ce calvaire. C’est également la fonction publique qui est pointée du doigt avec la création de ce statut précaire qui perdure. C’est une situation révélatrice d’un système éducatif à double vitesse. Les observateurs ne s’attendent pas à un changement dans un pays où la nouvelle réforme du système éducatif les enfonce davantage dans une situation précaire avec l’arabisation à outrance.



Source : Kassataya



Jeudi 4 Avril 2024 - 11:16
Jeudi 4 Avril 2024 - 11:23
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 7