Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

Mauritanie : le plan national d’intervention et de réponse aux risques d’inondation de façade à la veille de l’hivernage


Chaque année le premier ministre mauritanien est fidèle à sa tradition c’est-à-dire présider un comité ministériel pour préparer le suivi de l’hivernage. Et chaque année il active le levier du plan national d’intervention et de réponse aux risques d’inondation. Résultats des courses, évacuation lente des motopompes et manque de canalisations pour l’évacuation des eaux après 64 ans d’indépendance.



Et chaque année les inondations surtout à l’intérieur du pays sont catastrophiques. Des morts par noyade ou effondrement des maisons et des dégâts matériels importants, barrages et digues détruits. Après plus de quatre années de gouvernance, le plan national d’intervention apparaît comme un gadget face aux risques d’inondation. Les observateurs s’interrogent sur l’efficacité d’un mécanisme qui s’attaque plus aux conséquences des inondations. Les secours sont en général lents et l’aide aux sinistrés ne s’accompagne pas à des relogements durables. Et les zones inondables sont toujours habitées par des populations démunies. Et chaque année la capitale est paralysée avec les pluies diluviennes rendant plusieurs artères impraticables.

Les quartiers périphériques sont isolés du centre-ville. A la veille de l’hivernage, les inondations planent sur tout le territoire. Ce fléau constant est mal maîtrisé par le gouvernement. Les nouveaux défis du changement climatique doivent être pris au sérieux pour faire face aux catastrophes naturelles et à la transition écologique.


Cherif Kane

Source : Kassataya



Mercredi 29 Mai 2024 - 15:23
Mercredi 29 Mai 2024 - 15:26
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 7