Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

M.Ngolo Diarra, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

M. Demba Fall, trésorier

Chargé des droits de l’homme et des relations extérieures, M. Sarr Ousmane Abdoul

Chargée de l’action humanitaire, Mme Dia Rougui

Chargée de l’organisation, Mme Diop Marième

M. Boubacar Thiam, commisaire aux comptes

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Mauritaniens noirs tués entre 1989 et 1991 : La junte annonce des réparations


Mauritaniens noirs tués entre 1989 et 1991 : La junte annonce des réparations
Le chef de la junte au pouvoir en Mauritanie, le général Mohamed Ould Abdel Aziz, a lancé hier à Kaédi (sud) un processus de réparations pour les familles de centaines de Mauritaniens noirs exécutés entre 1989 et 1991, a annoncé la radio nationale.

Le Front anti-putsch, opposé au coup d’Etat du 6 août, a aussitôt accusé le pouvoir d’utiliser ce dossier dans le cadre de la campagne pour l’élection présidentielle anticipée du 6 juin.

Selon des ONG, des "centaines de personnes" - des militaires et des civils - avaient été tuées entre 1989 et 1991, sous le régime du président Maaouiya Ould Taya (1984-2005), au cours d’affrontements interethniques et suite à une prétendue tentative de putsch.

Dans la région de Kaédi, majoritairement peuplée de Négro-mauritaniens, le général Ould Abdel Aziz a participé à une cérémonie avec des familles des disparus et des représentants d’ONG.

Il a dit avec eux la "prière du disparu" et salué le "courage qu’Allah a donné à ces familles de surmonter leur douleur et la force d’essuyer les larmes de l’amertume sans ressentiment", selon la radio nationale.

Le chef de la junte a annoncé des "mesures concrètes pour indemniser les ayants droit", selon la même source. "Nous avons décidé courageusement de panser nos blessures encore béantes et de tourner une page faite à la foi d’atrocités et de grandeur d’âme", a-t-il ajouté.

Le représentant du Collectif des victimes de la répression (Covire), Sy Abou, a évoqué pour sa part "une reconnaissance des faits par l’Etat et des réparations morales et matérielles".

De son côté, le Front National pour la Défense de la Démocratie (FNDD) a rejeté "toute solution concoctée en catimini par des +béni-oui-oui+ et imposée aux ayants droit" et a estimé qu’une solution à ce problème devait "obligatoirement passer par une large concertation


AFP(m)
Source: lesoleil

Jeudi 26 Mars 2009 - 03:17
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte



1.Posté par Maabojowol le 26/03/2009 21:16
Est ce que des millions d'ouguiyas pourront racheter une seule âme de nos frères disparus? Je crois qu'Aziz agit ainsi parce qu'il n'a pas d'adversaire politiqu dans ces régions. Où sont les dignes descendants de Samma Gelaajo, d'Elimaan Buubakar, de Pennda Saar,etc?
Banndiraabhe wonaa miliyongaaji poti sood tude YiiYam sagataabhe!
Pulaar wi'i: so cumu sumii dow jeeri hol nyippirte?

2.Posté par almuudo le 27/03/2009 01:29
.Nous n'oublierons jamais nos martyrs,les prières en leur honneur nous qui les aimons fort les faisons à chacune de nos prières,nous les faisons officiellement à l'occasion des journées des martyrs initiées par les FLAM.Il y'a eu beaucoup d'hypocrisie de la part du HCE qui compte en son sein des criminels n'est ce pas ould meguett,n'est ce pas ould Bamba?Aziz ton "frère" et promotionnaire Sarr Amadou a été passé par les armes le 7 decembre 1987 qu'as tu fais pour sa famille?Toi qui disait l'estimer,sais tu qu'il a des orphelins qu'il n'a jamais vu naître?Non aziz tu ne peux pas nous émouvoir avec ton discours. emprunt de mépris et d'hypocrisie envers la communauté négro-africaine Non à l'impunité,non à l'injustice.A bas les nouveaux corrompus,a bas les nouveaux traitres de notre communauté La lutte continue.

3.Posté par Kodda BA le 27/03/2009 13:15
J'ai appris à travers des communiqués qui apparaissent et disparaissent sur le site de l'AVOMM que le camarade Ousmane SARR est en Mauritanie pour présenter leur plate forme revendicative des droits des veuves et orphelins des militaires assassinés dans les années 90 en Mauritanie au HCE. J'ose espérer que contrairement au COVIRE que l'AVOMM restera toujours sur sa ligne directrice par rapport à nos revendications légitimes sur nos martyrs.
Je me rappelle de la dernière sortie de notre camarade sur ce site intitulée : nos martyrs ne sont pas de la marchandise.
Nous comptons sur leur sagesse pour défendre le droit des veuves et orphelins jusqu'au bout.

4.Posté par Tapha le 27/03/2009 21:04


aucune crainte pour ces camardes toujours droits dans le respect pour l'avomm. nous avons eu assez de preuves. a+ on se dit llc



Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 543