Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

Meeting de l’AJD/MR : Ibrahim Sarr appelle à la mobilisation


Meeting de l’AJD/MR : Ibrahim Sarr appelle à la mobilisation
Après un point de presse tenu il y a quelques jours au siège de son parti, Sarr Ibrahim s’est rendu au département de Sebkha pour s’expliquer sur les raisons qui ont poussé sa formation à appeler à la dissolution de l’Assemblée Nationale et à la tenue d’élections anticipées et transparentes.

Mais dans son discours, le leader de l’Alliance pour la Justice et la Démocratie/Mouvement pour le Renouveau, est allé bien plus loin.

L’AJD/MR avait déjà fait part des raisons qui l’ont poussée à se prononcer pour une dissolution du parlement lors d’un point de presse. Mais pour mieux se faire entendre, le parti a décidé de s’expliquer auprès de ses partisans. Après les militants de El Mina, certains militants de Sebkha s’impatientaient d’entendre le parti qu’ils soutiennent revenir sur ses raisons. Désormais, ils sont satisfaits.

«Si nous avons tenu à appeler à la dissolution de l’Assemblée Nationale, c’est parce que celle-ci, telle qu’elle est composée aujourd’hui, n’est pas de nature à permettre au Président de la République de travailler convenablement», a tenu à souligner le leader de l’AJD/MR lors d’un meeting tenu, jeudi dernier, au niveau du 5ème arrondissement.

Lors de son point de presse, Sarr Ibrahim Moctar avait expliqué la nécessité de dissoudre l’AN par le fait que cette institution dans sa composition «ne reflète pas la réalité géopolitique du pays». Devant ses partisans, il est allé plus loin.

D’après lui, l’assemblée, quoique issue de la majorité, ne soutient pas le Président dans la résolution des grandes questions de l’heure qui sont le passif humanitaire, l’abolition de l’esclavage et le règlement définitif du problème des déportés. Elle doit être dissolue pour cette raison.

Appel à la mobilisation

Le second point soulevé par le leader de L’AJD/MR porte sur l’institution présidentielle. Selon Sarr Ibrahim Moctar, des élections présidentielles anticipées pourraient avoir lieu à tout moment. «2012 pourrait arriver demain», a-t-il souligné. «Établissez des cartes d’identité et ainsi, vous serez prêts à aller aux urnes au cas où il y aurait des élections anticipées», exhortera-t-il, ses partisans qui ne sont pas encore titulaires d’une pièce d’identité.

Pour lui, l’entente trouvée entre les généraux et le Président de la République n’est que provisoire. Il ne s’agit que d’«un cessez-le-feu» de courte durée. Les frondeurs, ses amis d’hier, vont revenir à la charge pour le pousser à se démettre de ses fonctions, tonne-t-il.

«La carte d’identité, voilà ce qui vous donnera droit à une carte d’électeur», professera Sarr à l’endroit de ses partisans venus nombreux au rendez-vous.

L’AJD/MR, né après les élections législatives et municipales ne compte aucun député, ni aucun maire. Ce qui n’a pas empêché le parti, présidé par Sarr un ancien journaliste qui a fait la prison sous Taya, de réaliser un score appréciable (8%) lors des dernières élections présidentielles et d’apparaître comme l’une des principales forces politiques du pays.

Étant consciente de l’handicap que représente l’absence des élus locaux dans ses rangs, l’AJD/MR poursuit aujourd’hui une campagne d’implantation en vue de préparer les prochaines éventuelles joutes électorales. Le meeting qui s’est tenu à Sebkha est en la preuve vivante. Car les responsables du parti n’ont pas manqué de souligner aux militants qui ne possèdent pas de cartes d’identité d’en établir pour faire élire des maires et des députés.

Samba Camara



___________________
Source: biladi via ajd/mr
(M) avomm
Dimanche 27 Juillet 2008 - 15:37
Dimanche 27 Juillet 2008 - 19:05
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 589