Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

Naissance du Mouvement des Jeunes et des Etudiants de l’AJD/MR en France


Naissance du Mouvement des Jeunes et des Etudiants de l’AJD/MR en France
Sur invitation du Secrétaire Adjoint Chargé de la jeunesse de la Section de l’AJD/MR en France, Monsieur Ousmane AW, un nombre important de jeunes et étudiants Mauritaniens résidant en France se sont retrouvés, le dimanche 06 juillet 2008, à 15h30 à la Cimade, pour la mise sur pied d’une structure appelée Mouvement des Jeunes et des Etudiants de l’AJD/MR en France.


Etaient présents à cette importante rencontre:

. Ousmane DIAGANA, Secrétaire National Chargé des Relations Extérieures
. Samba Cooyel BA, Membre du Conseil National et chargé de l’organisation de la section France
. Soulé NGAIDE, Chargé des relations extérieures de la Section de France
. Mouhamadou BA, Chargé des questions financières de la Section de France
. Moulaye DIOUM, Secrétaire Général de la Section de France
. Mouhamed Hady NDIATH, Chargé de la communication de la Section de France
. Thierno TANDIA, Membre du Conseil National, Commissaire aux comptes de la Section de France et Président de la cellule de Massy
. Amadou Oumar BA, Chargé de la jeunesse de la Section de France
. Ousmane AW, Secrétaire adjoint à la jeunesse de la Section de France
. Mamadou CISSE, Responsable de la commission de sensibilisation de la Section de France et Président de la Cellule AJD/MR de Paris Nord.

Malgré l’absence du 2eme Vice Président, Mamadou Bocar BA et du Président de la Section M. Bocar BA, excusés pour indisponibilité, tous deux ont tenu à envoyer un message de sympathie à l’endroit des participants et témoigner ainsi de l’intérêt qu’ils portent à nos travaux.

Remerciant, comme le veut bien la tradition, toute l’assistance, le Secrétaire Général de la Section, Moulaye DIOUM a rendu un vibrant hommage aux responsables du Département de la Jeunesse, en l’occurrence Mr Ousmane AW et Mr Amadou Oumar BA, pour les efforts consentis afin de mobiliser autant de jeunes en si peu de temps. Il faut rappeler que la Salle était pleine à craquer.

Mr Amadou Oumar BA prendra la parole ensuite pour décliner l’ordre du jour:

Historique de la création de l’AJD/MR
Bilan de l’action de la section
Le rôle de la jeunesse dans le combat politique.

C’est dans cet ordre d’idée que va intervenir Ousmane DIAGANA. Une intervention instructive pour des jeunes en quête de savoir. Pour lui : «  l’AJD/MR est avant tout un prolongement de différentes luttes menées par des démocrates mauritaniens mus par un seul intérêt : l’instauration de la démocratie et de la justice dans notre pays avec les mêmes droits et les mêmes obligations pour tous ».

Faire l’historique de la création de l’AJD/MR, c’est aussi se replonger dans l’histoire et évoquer l’importance de la lutte des organisations négro-africaines contre le racisme d’Etat, des années soixante à nos jours : notamment le MEEN, l’ODINAM, l’UDM, et le MPAM. Ce sont ces organisations qui, en 1983, fusionneront pour fonder les Forces de Libération Africaines de Mauritanie (FLAM).

Evoquer ces mouvements, c’est une façon pour le conférencier, de rattacher, historiquement, certains leaders actuels de l’AJD/MR à ces différents mouvements.

Ousmane DIAGANA rappellera les différentes organisations dans lesquelles ont milité ces responsables, depuis la clandestinité, au sein du MEEN ou de l’UDM ou encore au sein des FLAM.

En 1992, certains dirigeants de l’actuel AJD/MR avaient évolué au sein de l’AMN (Alliance pour une Mauritanie Nouvelle) qui, avec d’autres mouvements et/ou personnalités, rejoindront l’UFD (Union des Forces Démocratiques) qui deviendra UFD/ère Nouvelle. Ensuite naquît l’AC (Action pour le Changement) suite à des divergences avec le leader Messaoud OULD BOULKHEIR dont certains membres finiront par quitter pour fonder l’AJD (Alliance pour la Justice et la Démocratie). Ainsi, l’histoire fait passer certains leaders de la clandestinité à la lutte à ciel ouvert, dans un espace empreint de pluralisme mais sans alternance véritable sous TAYA. Du MEEN ou de l’UDM aux FLAM, des FLAM à l’AMN, de l’AMN à l’UFD. De l’UFD à l’UFD/ère Nouvelle, de l’UFD/ère Nouvelle à l’AC et de l’AC à l’AJD et de l’AJD à l’AJD/MR. Toujours avec les mêmes convictions, avec la même constance : lutter pour une Mauritanie de justice, de démocratie et d’égalité.

Il rappellera également le processus ayant entraîné la naissance des FLAM/Rénovation et son implication dans le processus électoral, avec comme point d’orgue un soutien franc, sincère et effectif à la candidature de Ibrahima Moctar SARR, lors de la dernière élection présidentielle.

Il indiquera par ailleurs, la naissance, en 2003, du CCA (Comité pour le Changement et l’Alternance), autre composante de l’actuel AJD/MR, suite à l’élection présidentielle de 2003 où les dirigeants de ce comité avaient appelé à voter pour HAIDALLAH pour barrer la route à OULD TAYA.

Enfin, il évoquera le rôle joué par les Indépendants, quatrième composante de l’AJD/MR tout en mettant l’accent sur le parcours militant de leur leader Ibrahima Moctar SARR, de la clandestinité à l’Assemblée Nationale mauritanienne où, avec constance, il s’est présenté comme la voix des sans voix, le défenseur infatigable des causes nobles, le pourfendeur du régime inique de OULD TAYA, ce qui lui vaut une dissolution de son parti, l’AC.

Mais Ousmane DIAGANA n’a pas occulté le rôle important qu’avait joué toute l’opposition contre TAYA. A ce titre, il a rendu un hommage appuyé à l’UFD, à l’AC, au PLEJ, à l’AJD, aux militants des droits de l’Homme, à tous les démocrates sincères et à toutes les personnes qui ont désavoué le système politique de TAYA.

Pour en venir à la création de l’AJD/MR, le Chargé des relations extérieures, après avoir retracé les circonstances de la candidature du président SARR, a indiqué que tout est allé de la volonté de fédérer l’ensemble des soutiens de SARR en parti politique:

à la demande de l’AJD, des FLAM/Rénovation, du CCA et des Indépendants ; mais surtout à la demande des populations de la vallée, après la tournée de remerciements du Candidat SARR.

Enfin, les 18 et 19 août 2007, un congrès de l’AJD ouvert à l’ensemble des soutiens d’Ibrahima SARR, verra la naissance de l’AJD/MR.

Après les salutations et remerciements d’usages, Samba Thiooyel BA a fait un bilan exhaustif de l’action de la section depuis sa mise sur pied en décembre 2007. Pour lui, la section a fait un travail énorme. En l’espace de quelques mois, 15 cellules ont déjà été montées implantées et 39 d’autres sont en phase de l’être. Par ailleurs, en terme de nombre de militants, le bureau de la section a dépassé largement l’objectif qu’il s’était fixé, à savoir 150 militants pour l’année 2008.

Le Chargé de l’organisation a rappelé à l’auditoire que le bureau de la section a réussi à créer un Mouvement des femmes qui a d’ailleurs commencé ses activités. Après le Mouvement des jeunes, une autre structure à savoir une cellule de veille, d’analyse et de prospective sera bientôt créée. Il s’agit d’un laboratoire qui sera confié à nos intellectuels et chercheurs.

Rappelons que la communication de Mr BA est faite en pulaar. L’intervenant dit qu’il est très à l’aise et fier de faire ses communications dans l’une de nos langues nationales car c’est l’objectif principal de notre parti. Il posera d’ailleurs la question suivante à l’auditoire : comment peut-on crier partout pour demander que nos langues nationales prennent plus d’importance dans nos affaires publiques si on ne fait pas l’effort de les parler dans nos rassemblements ? Apprendre à faire de la politique, de philosopher dans nos langues nationales doit être notre horizon indépassable dira-t-il. Et Monsieur BA finira son intervention par un appel à la jeunesse mauritanienne pour rejoindre l’AJD/MR pour mener un combat d’avenir, de justice, d’égalité mais aussi d’existence.

S’inscrivant dans la dernière phrase de Samba Cooyel, Mr Soulé NGAIDE a insisté sur la place de la jeunesse dans le combat politique. Il rappellera le rôle joué par le MEEN (Mouvement des Elèves et Etudiants Noirs) dans lutte pour l’égalité entre les différentes communautés. Et qu’aujourd’hui, l’AJD/MR a une forte attente mais aussi une grande ambition pour la jeunesse mauritanienne. Mr NGAIDE exhortera la jeunesse mauritanienne à prendre des initiatives et à formuler des revendications.

« Le président Sarr Ibrahima compte sur votre abnégation, sur votre détermination, sur votre génie et surtout sur votre capacité à positionner la Mauritanie dans le concert des nations présentables et respectables ».

Moulaye DIOUM interviendra dans le même sens en rappelant que ce sont les jeunes, dans beaucoup de grandes démocraties du monde, qui ont porté certains chefs d’Etat à la magistrature suprême. Modou Diagne Fada et Aliou SOW ont été les symboles de la mouvance de la jeunesse et des étudiants du PDS dans les universités de Cheikh Anta DIOP et Gaston Berger de Saint-louis au Sénégal dans les 2000.

C’est l’UNEF à travers Bruno JUILLARD qui a fait reculer le gouvernement de l’ex Premier Ministre, Dominique de VILLEPIN sur le CPE (contrat première embauche) en France.

C’est également un jeune de 26 ans nommé Jon FAVREAU qui dirige aujourd’hui l’équipe chargée de rédiger les discours de Barack OBAMA. Il n’avait que 23 ans lors de sa première rencontre avec le sénateur de l’Illinois, c’était dans les coulisses de la Convention Nationale démocrate de 2004. Par ailleurs, le plus jeune maire d’une grande ville de toute l’histoire des Etats-Unis n’a que 27 ans. Luke RAVENSTHAL est à la tête de la mairie de Pittsburgh (330 000 habitants), la deuxième ville de Pennsylvanie.

En Mauritanie, en 1987, lors de l’assassinat sauvage de trois militaires négro-africains (BA Seydi, SY Saïdou, SARR Amadou), ce sont les jeunes du MDI (Mouvement des Démocrates Indépendants) qui ont osé lever le doigt pour dire à travers un texte « Plus jamais ça ».

Après ces différentes interventions, Ousmane Aw reprendra la modération et donnera la parole à l’auditoire. C’est ainsi que beaucoup de questions sont posées par l’assistance dans le but de mieux connaître le parti. Certains n’hésiteront pas à formuler des reproches sur le déficit de communication et des informations concernant la vie du parti.

A ce titre, Mouhamadou BA et Mohamed Hady NDIATH n’hésiteront pas à apporter quelques clarifications sur ce point. Ils diront que le Département de Communication fait un excellent travail d’information et recommanderont aux Jeunes de prendre désormais l’habitude de visiter le site du parti qui est le suivant : www.ajd-mr.org .

Les débats étaient importants et les questions intéressantes mais le temps imparti ne permettait pas de tous les aborder.

Enfin, un registre d’adhésion a été ouvert pour les adhésions. C’est seulement après que le bureau et la commission suivants ont été élus :


I) Le Bureau du Mouvement des Jeunes et des Etudiants

Président : Hassimiou DIA
Secrétaire Générale : Melle Fatimata BA
Trésorier : Mamadou NIANG
Chargé des Relations Extérieures : Abdoul Adama DIA


II) Commission d’Organisation et d’Animation :

Membres :
Oumou KEBE
Birane SY
Athia SALL
Baboye DIAGANA
Ousmane SOW.

Après épuisement de l’ordre du jour le Secrétaire Adjoint Chargé de la Jeunesse a levé la séance à 20H00.

Secrétariat Général

AJD/MR France
Jeudi 10 Juillet 2008 - 16:57
Jeudi 10 Juillet 2008 - 17:58
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 591