Liste de liens

Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

*Ousmane SARR, président
*Demba Niang, secrétaire général
*Secrétaire général Adjt; Demba Fall
*Alousseyni SY, Chargé des relations extérieures
*Mme Rougui Dia, trésorière
*Chargé de l’organisation Mariame Diop
*adjoint Ngolo Diarra
*Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication
*Chargé de mission Bathily Amadou Birama
Conseillers:
*Kane Harouna
*Hamdou Rabby SY










AVOMM

Retrait de la Cédéao : l’Union Africaine appelle au dialogue


Dimanche dernier, le Burkina Faso, le Mali et le Niger ont annoncé leur retrait de l’organisation sous-régionale.

L’Union Africaine « regrette » regret l’annonce du retrait du Mali, du Niger et du Burkina Faso de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), affirme le Président de la Commission, dans un communiqué publié mardi.

Moussa Faki a « appelé à la conjugaison de tous les efforts pour que l’Unité irremplaçable de la Cédéao soit préservée et la solidarité africaine renforcée ».

C’est pourquoi, il a engagé les leaders régionaux à intensifier le dialogue entre le leadership de la Cédéao et les trois pays.

Il a exprimé son « entière disponibilité pour apporter tout le concours en son pouvoir pour le succès de la logique de dialogue fraternel, loin de toutes les interférences extérieures d’où qu’elles viennent ».

Hier lundi, le Burkina et le Mali ont notifié officiellement à la Commission de la Cédéao, leur décision de se retirer de l’instance régionale, alors que celle-ci a affirmé son engagement pour « une solution négligée ».

Dimanche, les trois pays de l’Alliance des Etats du Sahel ont annoncé leur départ de l’organisation communautaire dans un communiqué conjoint.

Dirigés par des militaires, les trois pays traversent une période de transition et sont sous sanctions de l’institution régionale.

Ouagadougou (Burkina Faso)

Source : Agence de Presse Africaine (APA)
Mardi 30 Janvier 2024 - 21:30
Mardi 30 Janvier 2024 - 21:40
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 584