Le bureau exécutif de l'AVOMM

"L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous." Jean-Paul Sartre

Le bureau exécutif de l'AVOMM
"L'Association d'aides aux veuves et aux orphelins de mauritanie (AVOMM) qui nous rassemble, a été créée le 25/12/95 à PARIS par d'ex-militaires mauritaniens ayant fui la terreur, l'oppression, la barbarie du colonel Mawiya o/ sid'ahmed Taya ......
Ces rescapés des geôles de ould Taya, et de l'arbitraire, décidèrent, pour ne jamais oublier ce qui leur est arrivé, pour garder aussi la mémoire des centaines de martyrs, de venir en aide aux veuves, aux orphelins mais aussi d'engager le combat contre l'impunité décrétée par le pouvoir de Mauritanie."
E-mail : avommavomm@yahoo.fr

Bureau exécutif

M. Amadou Bathily, président

Ousmane Abdoul Sarr, secrétaire général

M. Hamdou Rabby Sy, porte-parole

Mme Rougui Dia, trésorière

Chargé de l’organisation Ngolo Diarra

Commissaire au compte Mme Diop Marième

Mme Mireille Hamelin, chargée de la communication

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

Le bureau exécutif de l'AVOMM

AVOMM

Un avocat gambien des droits de l’homme se félicite des sanctions de l’UA contre la Mauritanie


Un avocat gambien des droits de l’homme se félicite des sanctions de l’UA contre la Mauritanie
L’ancien secrétaire général de l’Association des avocats de la Gambie, Borry Touray, a salué les sanctions que l’Union africaine (UA) a imposées à la junte militaire en Mauritanie.

S’exprimant au cours d’un entretien avec APA à Banjul, M. Touray a déclaré que l’interdiction de voyage et les restrictions de visas imposées par l’Union africaine au gouvernement militaire en Mauritanie est un pas vers la bonne direction.

C’est une décision à saluer, a déclaré M. Touray qui a souligné qu’il est grand temps que l’Union africaine fasse respecter son autorité sur le continent en appliquant l’interdiction contre les gouvernement militaires.

Les membres de ces gouvernements ne devraient "même pas avoir accès aux autres pays frères africains" ni "assister aux programmes de l’UA et aux sommets sous-régionaux ".

"Cela va les obliger à adopter de manière efficace une transition rapide vers un ordre démocratique", a-t-il soutenu.

L’interdiction ne doit pas être limitée à l’Afrique mais doit être soutenue par les Nations Unies pour qu’elle devienne effective à travers le monde entier, a conclu M. Touray.


Source: APA

Mercredi 11 Février 2009 - 19:28
INFOS AVOMM
Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte


Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 556